Recettes salées·Tartes quiches et tourtes

Miam… une tourte champignons, cidre et châtaignes !

Voici une très très chouette recette de tourte aux champignons et au cidre, dégotée chez Myrtee – et servie à Noël en plat principal, elle a été très appréciée. Les recettes de Myrtee sont de toute façon à chaque fois une franche réussite, si vous ne connaissez pas son site, je ne peux vraiment que vous encourager à aller y faire un petit (ou un grand) tour.

J’ai changé quelques ingrédients mais l’essentiel est là ! j’avais un peu peur que rajouter de la châtaigne donne un aspect un peu « bourratif » à la tourte mais en fait, c’est vraiment passé tout seul.

Les photos de Myrtee sont beaucoup plus classes que les miennes !


Tourte champignons, cidre et châtaignes

Ingrédients

  • 2 pâtes feuilletées
  • 600g de champignons de Paris
  • 1 gros oignon
  • 100g de tofu fumé
  • 150g de châtaignes environ
  • 20cl de cidre brut
  • 20cl de crème de soja
  • une pincée de sel
  • un peu de persil frais
  • de la margarine
  • 1 c.à.s. de paprika

Préparation

– Epluchez votre oignon. Emincez-le, ainsi que vos champignons. Coupez votre tofu en petits carrés.
– Faites les griller 5 minutes dans une cuillère à soupe d’huile sur un feu très fort. Ajoutez un peu de sel. Versez le cidre dans la poêle et laissez réduire au moins 10 minutes à feu moyen, jusqu’à ce qu’il n’y ait quasiment plus de liquide.
– Ajoutez enfin les châtaignes un peu émiettées, le tofu, le persil et la crème, mélangez et faites réduire encore un peu sur le feu. Laissez refroidir la préparation obtenue.

– Préchauffez votre four à 180°C.
– Etalez votre première pâte feuilletée dans un moule à tarte. Percez-la de quelques trous à l’aide d’une fourchette.
– Versez la préparation aux champignons et recouvrez avec la deuxième pâte. Vous pouvez dessiner de jolis motifs au couteau (délicatement) et percez une cheminée.
– Faites fondre votre margarine dans un petit bol et mélangez-la avec le paprika. Badigeonnez le mélange obtenu à l’aide d’un pinceau.
– Enfournez pour 30 à 40 minutes.
Laissez refroidir et dégustez.

Bon appétit & peas n’d love !

Crêpes et galettes·Recettes sucrées

Miam… une galette des reines à la frangipane !


L
e 6 janvier, on tire les rois (mais moi je préfère les reines, ce sera donc une galette des reines, na).
Et c’est pareil quand on est végane ! Il n’y a pas de raison, ce n’est pas parce qu’on est des mangeurs de cailloux qu’on va se priver d’un empiffrement dans les règles de l’art à base d’amande et de pâte feuilletée !
C‘est pour moi une digne façon de terminer les Saturnales, Noyüle, l’anniversaire de mon père et toutes les réjouissances de fin et de début d’année. Et elle démarre fort, celle-ci !
(à noter que c’est généralement aussi mon gâteau d’anniversaire, pourtant fin janvier. De la galette à la frangipane, je crois que je pourrais en manger toute l’année.)

Astuce : si comme moi vous n’avez pas de fève « traditionnelle », utilisez une vraie fève (la légumineuse, quoi), un pois chiche sec ou une pièce de monnaie préalablement bien nettoyée (vinaigre blanc). Et bien sûr, ne faites pas comme moi, c’est à dire bien la préparer la veille (trempage dans le vinaigre, pour la pièce de monnaie) pour finalement l’oublier au moment de la préparation…

La galette qui était ronde à la base mais qui a hélas quelque peu souffert de l’ouverture du four à 30 minutes. Too bad !

Galette à la frangipane

Ingrédients
– 2 pâtes feuilletées sans beurre
–  250g de poudre d’amande
– 100g de sucre roux
– 80g de crème végétale (soja ou amande)
– 50g de margarine (ou d’huile végétale)
– 30g de maïzena
– 3 à 5 cl de lait végétal
– 3 CS de rhum (facultatif)
– quelques gouttes d’extrait d’amande amère (facultatif également mais jamais je ne m’en passe)

Préparation
– Préchauffez votre four à 200°C.
– Dans un saladier, mélangez la poudre d’amande, le sucre, la maïzena, le rhum et l’extrait d’amande.
– Ajoutez la margarine fondue, la crème et le lait végétal. Remuez avec une cuillère jusqu’à obtenir un mélange homogène, un peu souple mais pas trop (vous voilà bien avancés).
– Sur une plaque allant au four recouverte de papier cuisson, étalez (au milieu) votre première pâte. Percez-la de quelques trous.
– Versez votre péparation à l’amande au milieu de ladite pâte et étalez-la uniformément jusqu’à à peu près 2 cm du bord. Avec un pinceau ou une spatule souple, badigeonnez d’eau le bord (ce qui permettra à la deuxième pâte de bien coller à la cuisson).
– Déposez la deuxième pâte sur la première et ramenez les bords vers vous. Soudez en appuyant avec une fourchette tout le long du bord et percez un trou au milieu de votre galette, afin de faire une « cheminée ». Vous pouvez dessiner (délicatement) les motifs de votre choix sur la pâte feuilletée du dessus à l’aide d’un couteau. Pour finir, badigeonnez de lait végétal le dessus de votre galette.
– Enfournez pour 30 minutes environ.

Laissez refroidir (un peu) et dégustez avec une bolée de cidre safe (si vous en trouvez du végane, mais ça c’est pas facile car c’est généralement clarifié avec des produits animaux : colle de poisson, gélatine animale, albumine (oeuf) ou caséine (lait)). Bref. On se fait avoir partout.

Bonne gourmandise & peas ‘nd love !

Au quotidien

Début d’année – Bonne année !


J
‘aime bien les débuts d’année ; c’est en quelque sorte l’occasion d’une remise à zéro et d’un nouveau départ.
Ne vous y trompez pas, je pense qu’on repart à zéro dès qu’on veut. Chaque instant est la possibilité de se trouver devant une page vierge, blanche et lisse : on prend son crayon et on écrit soi-même le prochain chapitre. On évolue dans le champ des possibles, sans cesse, chaque jour, chaque minute, chaque seconde, bien que tout, y compris parfois nous-même, semble parfois nous chuchoter ou nous hurler le contraire. On n’a pas besoin d’un nouveau cahier à chaque fois qu’on veut commencer une nouvelle page.
Mais il est parfois agréable d’avoir symboliquement cette impression de nouveau départ. J’adore les débuts de semaine, les débuts de mois (et je ne dis pas ça pour la paie !), les débuts de cycle lunaire (mes préférés). Et quoi de plus « radical » et de plus clair pour ce faire qu’une nouvelle année ? (Bien que ce soit finalement plutôt arbitraire…)
Je ne parlerai pas de mes résolutions – en réalité elles ne changent pas ces dernières années, je ne les vois de toute façon pas comme des buts à atteindre – car ce sera toujours un combat, harmonieux certes mais jamais gagné – mais comme un chemin de vie. L’amour de soi, le don aux autres, le respect du vivant, et tout en vice versa. Les débuts d’année sont cependant l’occasion de faire un point, de déterminer ce dont on ne veut plus, de reforcer son Intention, pour vivre une vie merveilleuse et créative au quotidien, sans se projeter dans un futur plus qu’hypothétique ou se réfugier dans un passé qui n’existe plus.

Je vous souhaite à toutes et à tous une merveilleuse année. Une merveilleuse journée, une merveilleuse vie. Commençons simplement là où nous en sommes aujourd’hui.

De l’amour. De la santé, et de la joie.
Et bien sûr, je vous souhaite de la gourmandise. Dans le respect de votre corps et de la vie, afin d’atteindre la plénitude de l’unicité.