Recettes salées·Tartinades terrines et pâtés

Miam… du houmous de flageolets !

Le houmous, chez nous, c’est une institution. J’adore le houmous. Je ferais des kilomètres sur les genoux pour du houmous. Mais attention, pas pour n’importe quel houmous – pour MON houmous. Je manque cruellement de modestie sur ce coup, mais je trouve que mon houmous est le meilleur de tous les houmous.
Rien que ça, la fille.
De temps en temps, pour varier un peu du houmous de pois chiches, j’utilise d’autres légumineuses (ou même du chou fleur). Aujourd’hui, c’est flageolets ! (en boîte, parce qu’on passe plus de temps à peindre et nettoyer les murs qu’à cuisiner…) Le goût change un peu, mais on retrouve l‘essentiel du houmous, son onctuosité, son goût de légumineuses et le plaisir qu’on a à s’essuyer le plat – car oui, ici on ne mange pas un houmous, on s’essuie un houmous. Jusqu’à faire totalement place nette, quelle que soit la quantité préparée à la base. Je n’ai AUCUNE limite lorsqu’il s’agit de houmous. En fait, je crois que je suis tout simplement houmousexuelle.
.

Houmous de flageolets

Ingrédients
– une grosse boîte de flageolets
– le jus d’un demi citron
– 2 CS de tahin (purée de sésame)
– 1/2 cc de sel
– 1/2 gousse d’ail
– une tombée de cumin
– une tombée de noix de muscade
– une tombée de coriandre
– une tombée de paprika
– une tombée de cardamome
[si vous n’avez pas toutes les épices, vous pouvez bien faire l’impasse sur une ou deux… l’essentiel pour moi restant le cumin et la muscade)

Préparation
– Dans un récipient, mettez le tahin et pressez le citron. Mélangez à la cuillère jusqu’à ce que le mélange soit homogène, clair et presque crémeux.
– Égouttez sommairement les flageolets (la majorité du jus va rester pris entre les grains. En général, par principe je rince toujours les conserves, mais exceptionnellement pas pour cette recette. Vous pouvez cependant rincez les flageolets, il faudra seulement mettre davantage d’huile d’olive pour obtenir une consistance plus crémeuse).
– Ajoutez les flageolets dans le récipient, puis l’huile d’olive, la demie gousse d’ail hachée et le sel. Mixez finement le tout.
– Ajoutez les épices au fur et à mesure et gouttez jusqu’à trouver l’harmonie de saveurs qui vous conviendra.

Présentation : Avec une cuillère, vous pouvez former une spirale creusée dans votre récipient de houmous et y verser un filet d’huile d’olive, puis saupoudrer de paprika, la version classique d’une présentation de houmous.

Bon houmous & peas and love !

ptitpois

Légumes au four·Recettes salées

Miam… de délicieuses patates douces au four !

 J‘adore la patate douce ; cette texture toute fondante et ce goût légèrement sucré… passée un long moment au four, elle se révèle encore plus moelleuse (C’est incroyable comme elle caramélise d’ailleurs !) Son goût original plaît toujours beaucoup, et ça change un peu des pommes de terre classiques, que je consomme de toute façon assez peu. D’ailleurs, je trouve ça amusant qu’on dise « patate douce » et jamais « pomme de terre douce« … (à noter que le Grand Morfale m’a quand même demandé ce midi si ça poussait dans la terre… et je lui ai fait croire (avec succès) que ça poussait dans les arbres ! Ah ah !)
En tous cas, dans le genre facile et pas prise de tête, cette recette est parfaite ! On pose les patates à peine apprêtées dans le four et on les oublie un bon moment, pendant qu’elles cuisent tranquillement.
.

Patates douces au four

Ingrédients (pour 2 à 4 personnes)
– 4 grosses patates douces
– huile d’olive
– sel
Vous pouvez également ajoutez des épices (curry, cumin…) ou des herbes aromatiques.

Préparation
– Préchauffez votre four à 200°C (si votre four est un peu faiblard, vous pouvez le mettre jusqu’à 250°C)
– Lavez et brossez vigoureusement vos patates, sans les éplucher.
– Dans un plat allant au four (évidemment), disposez vos patates douces. Percez-les à l’aide d’une fourchette. Arrosez-les d’un filet d’huile d’olive, salez et ajoutez les herbes ou épices à votre goût.
– Enfournez pour une heure (retournez les patates à mi-cuisson).

Servez avec une béchamel végé ou tout simplement de la margarine ou de l’huile d’olive.

Bon appétit & peas and love !

ptitpois

Sauces

Miam… une sauce fromagère façon béchamel [light & vegan] !

J‘avais posté il y a quelques temps la recette de ma béchamel, mais mes placards se vident et j’ai de moins en moins d’ingrédients à quelques jours du départ ! Mais pour autant, hors de question de ne pas cuisiner un minimum !
Alors je fais avec les moyens du bord, et ça donne cette excellente petite sauce qui ressemble à de la béchamel, mais plus légère (puisque pas d’huile ni de margarine) et au goût fromager grâce à la levure maltée.
Nous l’avons dégustée avec des patates douces au four, un régal !
Cette sauce pourra également servir pour vos gratins, lasagnes, ou autres légumes au four.

Sauce façon béchamel light & vegan

Ingrédients (pour 2 à 4 personnes)
– 50cl de lait végétal
– 50g de farine
– 2 CS bombées de levure maltée
– sel, poivre, muscade
– une tombée d’ail en poudre

Préparation
– Dans une casserole, hors feu, délayez la farine dans 10 cl de lait végétal froid.
– Ajoutez le reste de lait et mélanger (toujours à froid). Ajoutez le sel, le poivre, la muscade, l’ail et la levure.
– Mettez la casserole sur un feu vif pour faire chauffer le lait, sans cesser de remuer. Lorsque le mélange approche de l’ébullition, baissez un peu le feu et laissez la sauce épaissir quelques minutes, tout en continuant bien à mélanger pour éviter que ça attache. La sauce est prête lorsqu’elle a la consistance d’une crème un peu gélatineuse.

Bon appétit & peas and love !

ptitpois

Gratins soupes et purées

Miam… un gratin butternut châtaigne !

Pour changer de la soupe ou de la purée de courge, aujourd’hui je vous propose un petit gratin, pour toujours plus de saveurs ! Je ne me lasse décidément pas du goût incomparable de la courge butternut, et je porte toujours autant les châtaignes dans mon cœur, le tout passé au four pour que les différentes saveurs se marient bien entre elles… et hop, un petit plat pour un hiver qui touche décidément à sa faim fin ! Eh oui, on avait 16°C aujourd’hui… est-ce que c’est un temps à faire du gratin, franchement ?!

(Vous avez ici mon astuce de cuisson pour apprécier pleinement votre gratin : le préparer plusieurs heures à l’avance.)
.

Gratin butternut châtaignes

Ingrédients (pour 4 personnes)
– une courge butternut (plus ou moins 1kg)
– 400g de marrons « au naturel », cuits
– un oignon
– 20 cl de crème de soja cuisine
– sel, poivre
– levure maltée (+/- 4 CS bombées)
– ½ cc de mélange quatre épices
– ½ bouillon cube
– huile pour la cuisson

Préparation
– Émincez l’oignon et mettez-le à revenir dans une grande casserole ou un faitout avec un peu d’huile.
– Épluchez la courge butternut (tant bien que mal) et coupez-la en rondelles moyennes.
– Mettez la courge à cuire dans la casserole et ajoutez un demi verre d’eau, les épices et le bouillon cube. Laissez cuire 10 minutes en remuant de temps en temps.
– Préchauffez votre four à 200°C.
– Ajoutez les marrons dans la casserole et laissez à nouveau cuire 10 minutes à couvert, tout en remuant de temps à autre et en ajoutant une tombée d’eau si ça commence à attacher. L’ensemble doit être cuit et presque fondant (bon, même si c’est un poil trop cuit (c’est à dire, vraiment fondant), ce n’est pas si grave).
– Dans un plat allant au four, disposez uniformément le contenu de la casserole. Couvrez avec la crème de soja et parsemez de levure maltée.
– Enfournez pour 20 minutes sur le haut du fout (le dessus doit être gratiné). Selon les fours, surveillez sur la fin de cuisson afin que ça ne brûle pas.
– Laissez refroidir et dégustez.

Bon appétit & peas ‘nd love !

ptitpois

Gratins soupes et purées·Recettes salées

Miam… de la béchamel végane !


J
e parle de gratins, je parle de gratins… il faut donc que je donne une recette de béchamel ! On peut s’en tirer en versant de la crème de soja sur le dessus, mais une vraie béchamel c’est toujours mieux – et que dire quand elle ne contient aucun produit d’origine animale !
Cette sauce sera parfaite pour napper les gratins ou dans les lasagnes.

Un peu d’histoire, c’est toujours chouette :  la sauce béchamel , d’abord nommée »béchamelle » puis lexicalement inscrite « béchamel », fut baptisée ainsi en l’honneur de Louis de Béchameil, marquis de Nointel et (surtout) maître d’hôtel du roi Louis XIV, qui en a perfectionné la recette.

Béchamel végane

Ingrédients
– 3/4 de litre de lait végétal (soja)
[vous pouvez utiliser un mélange mi-eau, mi-lait]
– 80g de farine
– 8cl d’huile d’olive (ou colza, ou encore de la margarine)
– une pincée de sel
– une pincée de poivre
– une tombée de noix de muscade

Préparation
– Faites chauffer l’huile dans une casserole.
– Ajoutez la farine et mélangez bien.
– Délayez petit à petit avec le lait végétal, tout en remuant bien entre chaque ajout pour éviter les grumeaux.
– Laissez cuire à feu moyen sans cesser de mélanger afin que la sauce épaississe.
– Pour finir, ajoutez le sel, le poivre et la muscade à votre convenance.

Bon appétit & peas and love !

Poêlées·Recettes salées

Miam… du blé et des haricots rouges tomate champignons à la mexicaine !

Une poêlée goûteuse aux saveurs mexicaines et aux multiples textures, miam ! Même si le poivron n’est pas tellement de saison, j’avais envie d’un plat rapide et simple d’inspiration mexicaine; aussitôt dit, aussitôt fait. L’association blé haricots rouge est tout simplement parfait, surtout lorsqu’on la rehausse avec des épices de type piments, cumin, coriandre, paprika, sésame. J’aime tellement cuisiner avec des épices, c’est vraiment ce qui fait la différence entre un plat qu’on mange comme ça et quelque chose qu’on savoure pleinement.

Poêlée mexicaine de blé aux poivrons, champignon et haricots rouges

Ingrédients
– un beau poivron rouge
– 1/2 boite de haricots rouges (125g environ)
– un oignon
– deux beaux champignons de Paris
– deux poignée de blé cuisson rapide (type ebly)
– 4 CS de coulis de tomate
– épices mexicaines / à chili
– sel

Préparation
– Émincez l’oignon. Mettez-le à revenir dans une poêle avec un peu d’huile.
– Lavez et coupez le poivron en petits dés, lavez et émincez les champignons.
– Ajoutez les poivrons et les champignons dans la poêle, éventuellement avec un peu d’eau pour le déglaçage. Salez, ajoutez les épices et laissez cuire une dizaine de minutes.
– Ajoutez le blé avec le coulis de tomate, les haricots rouges (égouttés et rincés) et un verre d’eau. Laissez le blé absorber l’eau – 10 minutes environ. Lorsque la poêlée a bien réduit, coupez le feu.

Variante : vous pouvez mettre davantage de coulis de tomate pour une poêlée plus onctueuse, que vous pourrez déguster en la sauçant avec du cornbread.

Bon appétit & Peas and love !

ptitpois

Gratins soupes et purées

Miam… un gratin de brocolis au cumin !


O
n change des soupes et on passe aux gratins ! En fait c’est simple, je prends les mêmes ingrédients et je les mets dans un plat au four. Pourquoi se compliquer la vie, hein ! Le temps de préparation est un poil plus long, mais les saveurs se diffusent différemment, plus longuement, et ça change un peu. Bon, par contre il faut avouer que ça ne fait pas des photos hyper esthétiques, mais je l’ai toujours revendiqué, ma cuisine est faite pour être mangée, pas pour être regardée.
(J’assume aussi totalement revendiquer ça parce que je n’ai pas l’arrangement culinaire ni le sens de la mise en scène dans le sang. (Eh, mon sang est plein de globules, c’est tout ce que je lui demande !))

Vous avez ici mon conseil expliqué pour la préparation du gratin : quelques heures à l’avance.

Gratin de brocolis au cumin

Ingrédients (pour deux personnes)
– un beau brocolis
– deux pommes de terre moyennes
– un oignon
– 10 à 20 cl de crème de soja
– levure maltée (plus ou moins 4 CS bombées, selon la taille du plat)
– 1/4 cc de cumin
– sel
– ½ bouillon cube
– huile pour la cuisson

Préparation
– Émincez l’oignon et mettez-le à revenir dans un faitout ou une grande casserole avec un peu d’huile.
– Lavez le brocolis et coupez le en fleurettes. Épluchez le pied et coupez-le en rondelles.
– Épluchez les pommes de terre et coupez-les en rondelles assez fines.
=> Préchauffez votre four à 200°C
– Ajoutez les pommes de terre et le brocolis au faitout (ou à la casserole). Mettez l’équivalent d’un verre d’eau, le demi bouillon cube, le cumin, un peu de sel (très peu, le bouillon cube salera), couvrez le faitout et laissez cuire une vingtaine de minutes (surveillez de temps en temps).
– Égouttez le contenu du faitout en gardant le jus (il peut se boire tel quel, ou être utilisé pour cuire des pâtes, du riz, ou encore comme aide à la sauce… ce serait trop dommage de le perdre !)
– Dans un plat allant au four, disposez les légumes de façon uniforme. Couvrez avec la crème de soja, puis saupoudrez de levure maltée. (si vous êtes fan de la levure maltée, vous pouvez en mettre avant la crème et après la crème. Mais ici, il faut dire qu’on est des dingos de levure maltée!)
– Enfournez pour 20 minutes, plutôt sur le haut du four (le dessus doit avoir gratiné). Surveillez sur la fin de cuisson afin que le gratin ne brûle pas.
– Laissez refroidir et dégustez.

Bon appétit & Peas and love !