Cakes gâteaux et muffins·Recettes sucrées

Miam… des cookies minimalistes


A
lors, pourquoi des cookies minimalistes ? Parce qu’il ne faut vraiment pas grand chose pour les faire ! Pas besoin d’huile ou de poudre de coco, de purée ou de poudre d’amande, de flocons d’avoine, de noisettes en poudre, de graines de chia, de beurre de cacahuètes… juste les basiques du frigo et du placard. Même si je ne doute pas que certains des ingrédients précités fassent partie des incontournables de beaucoup de vegans, personnellement je suis un peu en mode minimal en ce moment, surtout niveau pâtisserie…
Nous voilà donc avec un résultat tout à fait honorable (même si ça ne se voit pas forcément beaucoup sur la photo) pour des cookies qui nécessitent si peu d’efforts.

Cookies minimalistes

Ingrédients (pour dix beaux cookies)
– 220g de farine
– 115g de sucre roux
– 100g de pépites de chocolat
– 100g de margarine
– 40g de lait végétal (amande pour moi)
– une cc de levure chimique
– une pincée de sel
– facultatif : un bouchon d’arôme vanille

Préparation 
– Préchauffez votre four à 180°C.
– Dans un saladier, écrasez la margarine à la fourchette. Ajoutez le sucre et mélangez vigoureusement jusqu’à obtenir une pâte qui blanchit.
– Ajoutez le lait végétal (et la vanille) et remuez.
– Incorporez la farine, le sel, la levure et mélangez jusqu’à obtenir une pâte homogène.
– Ajoutez les pépites de chocolat et façonnez vos cookies sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé. Aplatissez-les car ils ne s’étaleront guère lors de la cuisson.
– Enfournez pour 10 minutes. Ils auront l’air encore mous à la sortir du four mais durciront au fur et à mesure qu’ils refroidiront.
– Laissez refroidir et dégustez !

Bonne gourmandise & peas and love !

Cakes gâteaux et muffins

Miam… un banana bread 2.0 !

[Comme je déteste les articles sans photo, je me décide à mettre une image de banana bread qui n’est pas le mien mais qui y ressemble pas mal ! Je n’ai pas pensé à prendre mon gâtal en photo, et en fait il n’a pas tenu 24h, alors…]

Voilà, je suis restée des mois sans poster une recette, et quand je repointe le bout de mon nez, c’est pour parler d’un plat dont j’avais déjà posté la recette… mais ça ne fait rien ! Je fais quasiment systématiquement des gâteaux à la banane quand je reçois du monde ; facile à préparer et généralement un franc succès. Donc pourquoi pas une énième version du banana bread que j’avais découvert lorsque j’utilisais encore des produits d’origine animale, mais que j’ai adapté (et adapte encore selon le contenu de mon frigo !) par la suite.
Quand on débute en pâtisserie vgl, c’est vraiment la botte imparable, j’en ai même honte tellement c’est facile, dans la mesure où je ne teste même plus d’autres recettes de gâteaux. Pourquoi changer une équipe qui gagne… même l’équipe de pâtissiers traditionnels là où je travaille m’en a dit des nouvelles.

J’utilise un mixeur plongeur pour cette recette mais vous pouvez la réaliser sans, juste avec une fourchette et un fouet.

 

Banana bread

Ingrédients
– 3 bananes bien mûres
– 150g de farine
– 100g de sucre roux
– 2 CS de lait d’amande ou de soja
– 40g d’huile ou de margarine fondue
– un sachet de levure chimique
– une pincée de sel
– un bouchon d’arôme ou d’extrait de vanille (optionnel)
– 100g de pépites de chocolat noir (optionnel mais on ne va pas se mentir, c’est carrément meilleur avec !)

Préparation 
– Mettez votre four à préchauffer à 180°C.
– Dans un saladier, battez le sucre et l’huile.
– Dans un autre récipient, mixez (ou écrasez à la fourchette) vos bananes.
– Versez le contenu du récipient dans le premier saladier et remisez (ou battez au fouet).
– Ajoutez la farine, le sel, l’extrait de vanille et la levure. Mélangez jusqu’à obtenir un mélange bien homogène.
– Ajouter en dernier lieu les pépites de chocolat (je vous ai déjà dit que c’était carrément meilleur avec ?)
– Versez la pâte dans un moule à cake en silicone et enfournez pour 40 à 45mins. Le gâteau est cuit lorsque la lame d’un couteau planté dedans ressort sèche. Laissez un peu refroidir le gâtal et démoulez-le sur une grille à gâteaux.

Bon banana bread &  peas‘nd love !

Cakes gâteaux et muffins·Recettes sucrées

Miam… des muffins à la banane !

Je suis une grande fan de muffins (il faut dire que c’est tellement bon, pratique en plein d’occasion et si facile qui plus est : pour ne pas réussir des muffins quand on a l’habitude d’en faire, c’est qu’il faut vraiment le faire exprès…), j’en fais le plus souvent des salés (pour l’apéro, pour les piques niques, les repas à l’extérieur…) mais j’avais des bananes qui commençaient à faire la tête dans mon frigo, et une envie de sucré…
Aussi, voilà une petite recette toute simple, et qui donne un résultat moelleux et gourmand à souhait. Le liant naturel de la banane permet d’ailleurs de zapper purement et simplement un quelconque remplacement de l’œuf dans cette recette.

Muffins moelleux à la banane

Ingrédients – pour 8 muffins
– 2 grosses bananes ou 3 petites (plus elles sont mûres, mieux c’est)
– 100g de sucre roux
– 150g de farine
– un yaourt de soja
– 10cl de lait végétal
– 5 cl d’huile ou de margarine fondue
– un sachet de levure chimique
– une pincée de sel

Préparation
– Préchauffez votre four à 180°C.
– Dans un saladier, mixez la banane et le sucre.
– Incorporez le yaourt, l’huile, le lait et remuez (ou mixez !) jusqu’à obtenir un mélange homogène.
– Dans un récipient à part, mélangez la farine, la levure et le sel.
– Ajoutez le contenu de ce récipient au premier saladier et mélangez sommairement (plus vous travaillerez la pâte, moins elle lèvera et moins elle sera moelleuse).
– Garnissez les moules à muffins et enfournez pour 20 minutes.

Bon appétit & Peas and love !

Cakes gâteaux et muffins

Miam… un Banana bread !


Le banana bread est, depuis que je cuisine, un grand classique chez moi – j’avais découvert une recette dans un bouquin et je crois que c’est le gâteau que j’ai du faire le plus (loin devant les gâteaux au yaourt ou au chocolat !). Et lorsque je suis devenue végétalienne, je l’ai adapté sans souci, pour un résultat toujours aussi moelleux et gourmand. L’avantage de la banane, c’est que c’est un liant qui remplace les œufs, il n’est donc pas utile d’utiliser de graines de chia, de lin ou de fécule de maïs dans cette recette.

Miam… un Banana bread

Ingrédients
– 250g de farine
– 150g de sucre roux
– 3 bananes bien mûres
– 80g de margarine
– un yaourt de soja (ou l’équivalent en lait ou crème végétale)
– un sachet de levure chimique
– une pincée de sel
facultatif : 100g de pépites de chocolat noir équitable

Préparation
– Préchauffez votre four à 160°C.
– Écrasez vos bananes à la fourchette ou au mixeur (ça dépend si vous voulez avoir des petits morceaux)
– Dans un saladier, mélangez 150g de farine, le sucre, la levure et le sel.
– Incorporez le yaourt, la margarine fondue et les bananes.
– Ajoutez le reste de farine et mélanger vigoureusement (au batteur, mais je le fais parfois aussi à la fourchette). Si vous voulez ajouter une touche gourmande, rajoutez du chocolat noir coupé en chunks, ou une autre banane coupée en rondelles.
– Versez la pâte dans un moule et enfournez pour une petite heure (surveillez la cuisson, la lame d’un couteau doit ressortir sèche).

Bon appétit & peas ‘nd love !

Crêpes et galettes·Recettes sucrées

Miam… de merveilleuses crêpes vegan !


Q
ui a dit qu’on ne pouvait pas avoir d’excellentes crêpes sans œufs et sans beurre ? (et sans « vrai lait » ?) Certainement pas moi depuis que j’ai pu tester cette super recette de crêpes – Vive la Chandeleur ! On ne voit aucune différence avec la version classique des crêpes, on se régale tout pareil.
Recette extra dégotée sur le site d’Antigone XXI – Il y a des gens à qui on peut faire confiance pour proposer systématiquement de bonnes recettes, et je pense qu’Antigone en fait partie.
[mes photos étaient tellement moches que je préfère mettre ce à quoi elles sont sensées ressembler quand on sait utiliser une poêle.]

Crêpes vegan

Ingrédients (pour une dizaine de crêpes)
– 200g de farine blanche
– 50 g de fécule de maïs type maïzena
– 55 cl de lait végétal (amande pour moi)
– 2 CC de sucre
– 1 CS d’huile végétale
– un petit bouchon d’arôme vanille
– une pincée de sel

Préparation
– Dans un saladier, mélangez la farine, la fécule, le sel, le sucre, la vanille et l’huile.
– Ajoutez la moitié du lait végétal et mélangez. Continuez à verser au fur et à mesure que vous mélangez pour éviter les grumeaux.
– Laissez poser une demie heure pour une pâte qui se tiendra impeccablement à la cuisson.
– Huilez une crêpière et versez une louche de pâte, en tournant bien la poêle pour qu’elle soit entièrement recouverte. Lorsque de petites bulles se forment à la surface, retournez la crêpe à l’aide d’une spatule.

Et un verre de cidre avec ça !

[Il existe des tas de tartinades en alternative au nutella, comme on peut le voir à la fin de la recette d’AntigoneXXI. En attendant : margarine, sucre blanc ou roux, confitures, beurre de cacahuètes… ce n’est pas ce qui va manquer pour vous régaler !]

Boissons·Recettes sucrées

Miam… du vin chaud ! Hips.

Un des bons points indéniable de l’hiver, c’est qu’on a le droit – que dis-je, on a le devoir de faire du vin chaud, pour se réchauffer. Ou pour se motiver à faire des cartons, ou pour se féliciter d’avoir décroché un nouveau job, ou juste pour le plaisir. En plus, c’est l’excuse ici pour utiliser nos super verres de la mort qui tue.
Donc, ce vin chaud est très doux et sucré de par le choix d’un muscat blanc moelleux comme base – je sais que beaucoup de vins chauds se font au vin rouge, mais c’est beaucoup plus vite fort et écœurant, trouve-je.

Ingrédients
– une bouteille de muscat moelleux
– 50g de sucre roux
– deux étoiles de badiane (anis étoilé)
– un citron
– une orange
– 1/2 cc de cannelle
– 1/4 cc de gingembre
– 1/4 cc de cardamome
– 1/4 cc de muscade

Préparation
– Versez le vin dans un récipient. Zestez le citron et l’orange, et ajoutez le jus dans le récipient.
– Ajoutez toutes les épices et le sucre. Mélangez et réservez quelques heures pour laisser infuser et que le vin s’imprègne suffisamment de toutes les odeurs et les parfums.
– Versez le mélange dans une casserole et porter à très douce ébullition – limite frémissement – pendant un quart d’heure.
– Servez bien chaud.

Sköll ! *tchin*
Peas & love